Les Zones Non Traitées : 11 000€ de manque à gagner !

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Face à ce constat signifiant, aujourd’hui, le lundi 3 octobre 2016 s’est déroulée une rencontre à l’appel de FNSEA/JA entre des professionnels et les parlementaires du département sur l’exploitation de Serge Lebas.

Le débat était orienté autour des ZNT (Zones Non Traitées), ces zones qui protègent des entités (eaux de surface, plantes et arthropodes non cibles), des contaminations dues à la dérive de pulvérisation de préparations phytopharmaceutiques.

En effet, suite à l’annulation de l’arrêté du 12 septembre 2006 relatif à l’utilisation des produits phytosanitaires, les ministères élaborent à marche forcée un nouveau texte qui veut d’appliquer des ZNT le long des fossés et Zones Non Cultivées Adjacentes (ZNCA), d’augmenter les largeurs des ZNT, d’instaurer de nouvelles mesures de protection en périphérie des lieux d’habitation, de revoir les calculs de la vitesse du vent en km/h.

Les propositions des ministères de l’Agriculture, de l’Environnement et la Santé conduiraient à un recul important de la production alimentaire française comme le prouve l’exploitation de Serge Lebas.

 

Mélanie DUBOIS

Animatrice syndicale FNSEA76

02.35.59.45.33 / melanie.dubois (at) fnsea76.fr 

événements

  • {0} - {1}

Plan de soutien

Plan de soutien : "Chaque Agriculteur doit avoir une réponse, sa réponse"

Toutes les émissions dans la médiathèque