« les Agricultrices ont la « cotte » ! ».

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Ce prix a pour but de mettre en avant la place des femmes en agriculture et de promouvoir le métier.

La MSA de Haute-Normandie a adressé un courrier à toutes les femmes chefs d’exploitation et aux femmes conjoints collaborateur à titre principal, soit 1675 envois.

Au total, 37 agricultrices ont participé (environ 3%), ce qui, pour une première édition, est satisfaisant.

Les dossiers ont été classés en trois catégories :

 -  jeunes agricultrices (être âgée de moins de 35 ans et avoir moins de 5 ans d’installation)

 - diversification

 - traditionnelle (par rapport au département, polyculture/élevage)

 Deux lauréates ont été désignées par catégorie et le jury a eu un coup de cœur.

Au total, 7 agricultrices sont récompensées.

La remise des prix a eu lieu mardi 20 novembre à dans les salons de la Préfecture de Rouen en la présence de Monsieur Pierre de Bousquet, Préfet de région Haute-Normandie.

 Les lauréates sont :

 - JEUNES AGRICULTRICES (être âgée de moins de 35 ans et avoir moins de 5 ans d’installation)

  • Mathilde Maugard-EARL Chèvrerie de l’Oiselière-La Remuée (canton de Saint Romain)

Mathilde Maugard est installée en tant que chef d’exploitation depuis avril 2011. Elle est à la tête d’un élevage laitier de chèvres. Elle confectionne et commercialise elle-même des fromages soit à la ferme ou sur des marchés.

 

  • Adélaïde Delahais-GAEC de Frefosse-Le Tilleul (canton de Criquetot l’Esneval)

 

Adélaïde Delahais est installée en tant que conjointe collaboratrice depuis septembre 2009. Elle travaille ainsi avec son mari et son beau-frère sur une exploitation de polyculture-élevages lait et bovin allaitant.

 

- DIVERSIFICATION

 

  • Carole Debruyne-Delattre- Roncherolle sur le vivier (canton de Notre Dame de Bondeville)

 

Carole Debruyne-Delattre est chef d’exploitation agricole depuis mai 2011. L’exploitation est de type polycultures (blé-orge-colza)-élevage ovin. Elle commercialise sa production ovine via la en vente directe.

 

  • Nathalie Letellier-EARL des Hogues-Saint Léonard (canton de Fécamp)

Nathalie Letellier est associée d’exploitation depuis 2007 en EARL. C’est une exploitation de type polyculture-élevage laitier. Depuis cette année, une nouvelle activité a été lancée sur l’exploitation : le tourisme. Un bâtiment a été aménagé en gîte rural afin d’accueillir des touristes.

 

 

- TRADITIONNELLE  (par rapport au département, polyculture/élevage)

 

  • Mélanie Durieu –La Ferté Saint Samson (canton de Forges)

 

C’est en 2005, à l’âge de 18 ans que Mélanie Durieu s’est installée sur une exploitation de bovins allaitants suite au départ en retraite de son grand-père.

 

  • Céline Boullard-EARL des Colombes-Saint Léonard (canton de Saint Valéry)

 

Non originaire du milieu agricole, Céline Boullard est chef d’exploitation agricole depuis mai 2010. Elle gère avec son conjoint une exploitation agricole de type polyculture-élevage de bovins allaitants.

 

- COUP DE COEUR DU JURY

  • Isabelle Robart-Bellengreville (canton d’Envermeu)

 

Pour cete première édition, le jury a attribué un coup de cœur à Isabelle Robart. C’est après un licenciement qu’elle décide de reprendre l’exploitation apicole de son père, soit 200 ruches. Une partie des ruches se situe en Seine-Maritime. L’autre dans le département des Deux-Sèvres. Elle accueille les clients dans son magasin et leur propose du miel, du pollen, du pain d’épices… Elle commercialise également sa production sur des marchés.

 

Le succès de cette première édition nous encourage à inscrire le prix « Les Agricultrices ont la « cotte » ! » dans la durée. Ainsi une prochaine édition est prévue en 2014.

événements

  • {0} - {1}

Plan de soutien

Plan de soutien : "Chaque Agriculteur doit avoir une réponse, sa réponse"

Toutes les émissions dans la médiathèque